AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shaera Al Delkhalek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



you're the fire and the flood

situation : Marié à Jon Snow
activité : pilote de chasse
quartier : Soho, Londres
avatar : Priyanka Chopra
pseudo : WILD BIRD
crédit : WB + tumblr
mes têtes : j'en ai qu'une


MessageSujet: Shaera Al Delkhalek   Dim 21 Mai - 19:02


   
   
   
   
   
   
   

The planet is fine. The people are fucked.
Shaera

Al Delkhalek
Identité
Nom :Al Delkhalek. Je sais bien que je n'ai pas besoin de vous donnez plus d'informations pour que vous sachiez qui je suis, non? Al Delkhalek, Famille Royale de Dubaï et toute puissante.  Prénom(s) :Shaera, un prénom rare mais qui a dû caractère. Autant vous dire que cela me décrit très bien. Fanore, mon second prénom, mais très peu utilisé. Surnom(s) :Shae, le seul que j'accepte. Age :26 ans. Date et lieu de naissance :Perth en Australie, le 9 Août 1991. Je suis née dans le pays natal de ma mère. Origines :Anglaise de part ma mère et Arabe de part mon très chère père. Un jolie mélange si vous voulez mon avis... Qu'est-ce que je dis, bien sûr que vous le voulez, cela va de soit. Etat civil :Célibataire, il n'est pas encore né le jour où on me mettra de force la bague au doigt. Orientation sexuelle : Hétéro, bien que jouer à touche-touche avec une fille une fois de temps en temps, c'est pas mal. Je vous recommande de tester avec le sexe inverse juste une fois dans votre vie. Préférence sexuelle : J'aime dominer un homme, sentir mes ongles s'ancrer dans sa peau, alors que je le conduis, mais un peu de soumission, ça ne fait pas de mal. Du moins, tant que mon partenaire sait ce qu'il fait. Qualités :Sociale, chaleureuse, marrante, charmeuse, ardente, imaginative, infatigable, créative et débrouillarde. Défauts :Capricieuse, garce, sarcastique, sadique, pessimiste, impudique, colérique, grossière, moqueuse, chieuse pure souche, désorganisée, paresseuse, rancunière, dépressive et fêtarde Statut au sein de l'harem :Cousine des maitres de ces lieux. Métier/occupation :Un diplôme de stylisme en poche, j'ai ma propre marque qui a vu le jour, il y a quatre ans de cela. Bien qu'on m'ait refilé deux idiots dans les pattes pour garder un œil sur mes créations, j'ai depuis peu eu la chance de mettre Tweedledee et Tweedledum à la porte, une fois mon diplôme en poche. Célébrité :Alexandra Park.
je suis un(e)

Famille Royale
Caractère & Physique
J'ai un caractère de merde. Je ne m'en cache pas au moins, je ne joue pas, ne prétends pas être quelqu'un d'autre que ce que je suis vraiment. Une chieuse pure souche, qui profite de la vie comme elle le peut, avant de finir entre 4 morceaux de bois. Ce qui veut dire, que je marcherais sur quiconque ose se mettre en travers de mon chemin. Je suis une Al Delkhalek et fière de l'être, entendre quelqu'un dévaloriser mon héritage à tendance à me mettre hors de moi et cela rend ma colère encore plus terrible.

J'aime penser qu'il reste encore de bonnes âmes dans ce monde, que les humains ne sont pas tous foutu et narcissique. Alors je me socialise, je chercher ses perles rares et si parfois, je tombe sur de mauvaises personnes, j'arrive tout de même à trouver certaines âmes qui en valent la peine. Votre réseau d'amis reflète en partie qui vous êtes au fond et si vous êtes entouré de bonnes personnes, cela ne veut-il pas dire que vous en êtes une par la même occasion ? Je ne cherche pas pour autant à avoir tout un squad, les bons amis sont aussi rare que le bon vin. Rancunière comme je suis, il m'est bien entendu impossible de donner une chance ou d'accord à nouveau ma confiance à une personne qui m'a bafouée. Et en général, ça finit par une petite vengeance, douce, mais qui tape dans l'orgueil.

J'ai cette grande imagination, le genre qui me permet d'évoluer pleinement dans mon travail, en me donnant diverses idées de tenues. Cela me réveille en pleine nuit en faisant naître une image dans ma tête. Mais si en apparence cette qualité est génial, il n'empêche qu'elle se joue souvent de moi, dans état de crise ou d'angoisse. Elle se joint à ma paranoïa et me fait imaginer mille et une scènes horribles. Ça va parfois loin, très loin.

Dépressive depuis des années, je me soigne à coup de pilules, de vins et de cigarettes. Un mélange qui est loin d'être des meilleurs, mais jusqu'à présent, cela m'a toujours aidé à remonter la pente. Cela peut me prendre du jour au lendemain et rendre mes idées plus noirs et plus morbide qu'un film d'horreur de série B. J'évite le monde, je me fais oublier enfin, quand je ne pète pas un câble pour une connerie ou quand on ne veut pas me lâcher la grappe.

"Et tu embrasses ta mère avec cette bouche?!" Question souvent posée, quand j'en surprends plus d'un avec mon vocabulaire. Je ne mâche pas mes mots, je ne les enjolive pas non plus, je dis ce que je pense. Rien à faire si cela ne plaît pas. J'en fais exclamer plus d'un quand je me balade avec presque rien sur le dos. Impudique dirons-nous, je n'ai rien à cacher, enfin physiquement parlant.

J'ai appris à toujours gagner l'objet de mes désirs, que ce soit d'une manière douce en utilisant mon charme où jouant la fille hyper bornée qui ne prend jamais "non" comme réponse. Oui celle qui petite tapait du pied pour se faire entendre et qui maintenant n'hésite pas à jouer les tornades en dévastant tout sur son passage.

Je suis la pire organisatrice du monde, mon bureau est un champs de bataille joncher de croquis et tissus en tout genre, une pile par là, une pile par ci. Je ne parle même pas de ma chambre, mais bon pour ça, il y a les employés, non ? Enfin, ils ont interdiction de toucher à quoi que ce soit dans mon bureau, parce que même si c'est le merdier là-dedans, je sais au moins où est quoi.

Au lit, je ne suis pas chienne, je suis leader. D'ailleurs, je hais ce stéréotype qu'une femme se doit d'être chienne au lit. La femme embrasse sa sexualité comme elle le sent, cela ne la rend pas pour autant aussi perverse qu'un homme.

Alors, est-ce que tu commences à m'apprécier ou au contraire détestes-tu ma façon de penser ? Bien que ton point de vue sur ma personnalité ne m'intéresse guerre... Est-ce que je te répugne ? Est-ce que je te fais marrer ? Je commence à me demander si tu en vaux la peine en fait. Alors, je vais finir par te donner deux trois détails sur mon physique et ensuite, tu iras voir ailleurs si j'y suis.

Je suis svelte, je l'ai toujours été, je suis pourtant un estomac sur pattes quand il est question de nourriture. Je ne suis pas immense, bien que mes 1m75 me permettent de regarder un homme très facilement droit dans les yeux, du moins, la plupart du temps. Les cheveux d'un brun foncé, les mêmes que ma grand-mère maternelle de ce que j'ai pu voir sur les photos. À ce qui paraît, je ressemble plus à mon père qu'à ma propre mère, il n'empêche que j'aie son nez. Pas de tatouage, ni de piercings, mais quelques cicatrices dont une à la gorge, un petit cadeau d'un assassin envoyé par un ennemie de mon père.

Voilà, j'en ai terminé avec mon caractère et non, non, il n'y aura pas d'autres questions. J'ai pas que ça à foutre moi, j'ai une bouteille de vin qui m'attend, ainsi qu'un esclave qui a un cul d'enfer.  
Goûts
Like Le vin, un peu trop au goût de ma famille, pas assez à mon avis. Une préférence pour un bon Penfolds, un vin fabriqué en Australie.

La première bouffée de cigarettes, le matin.

Les grasses matinées qui s'étendent jusqu'à une heure de l’après-midi. Ah que j'aime mon lit...

Maïka, mon chien. On est loin du chiwawa format mouchoir de poche, Maï est un berger australien croisé dingo. Bien que c'était un cadeau, celui-ci à été formé pour me protéger. Il aime particulièrement mordre les entre-jambes des messieurs bien trop collants.

La bouffe, mon dieu que j'aime ça! Même si physiquement, j'en ai pas l'air, je suis un estomac sur pattes. Il m'arrive bien souvent de me glisser en douce dans les cuisines du harem pour chopper un truc. Japonais, français, italien, coréen etc... j'aime tout.

Le sexe, mais bon qui n'aime pas ça?!

La musique, celle qui fait vibrer les murs et gueuler les voisins d'en face. Il m'arrive parfois d'écoute du classique, mais généralement, ce n'est pas bon signe. Comme beaucoup de monde, le genre de musique que j'écoute reflète mon humeur.

Passer des heures sur mes créations, que ce soit en les dessinant sur papier où en leur donnant forme. Je vous arrête tout de suite, si vous croyez que j'emploie une douzaine de personne pour créer des tenues pour moi. Je suis celle qui fait tout, de la création à la réalisation de la première copie.

Les tissues de qualité, ceux qui sont léger et doux au toucher. Les couleurs vives et les patterns floraux. Les sequins et la dentelle. Les tons sombres et les violets qui virent au rouge baie. Les piques et le cuir végétale.

Hate Les discours barbants qu'on me rabâche à chaque fois que je me fais remarquer. "Une princesse ne fait pas si, une princesse ne fait pas ça". Ouais et bah, une princesse va te frapper en plein dans la gorge si tu ne l'as ferme pas.

Qu'on me manque de respect et qu'on me rabaisse parce que je suis une femme. En règle général, c'est dans ces moment-là que j'envoie Maïka. Je suis fière d'être une femme, les hommes craignent.

Devoir me lever tôt. I need my beauty sleep, dude.

Miss dépression, les pensées noires et les coups de blues. Malheureusement pour moi, ils sont plus nombreux que je l'aimerais...

Qu'on me prenne la tête, je suis franche et grossière, me chercher ne donne jamais rien de bon pour personne. 
Anecdotes
J'ai appris à tirer avec une arme avec mon premier garde, quand j'avais dix ans. Ce n'est pas devenu une passion, mais étrangement, je suis plutôt douée. Hors personne n'a confiance en moi quand il me voit une arme à la main... Guys, I know how to shoot!

J'ai faillis perdre la vie, alors que je n'avais que six ans. Un ennemie de mon père avait envoyé un de ses hommes pour me tuer. Heureusement pour moi, j'avais un garde dévouer à ma sécurité. J'en garde des cauchemars et une cicatrice sur le côté droit de ma gorge.

Je parle couramment l'anglais, l'arabe et le français. Ce qui me permet de jurer de bien des  façons...

J'ai voyagé un peu partout, surtout à New York et Milan pour les défilés. D'ailleurs ma marque a eu son proche show dans ses deux grandes villes.

Je suis atteinte de dépression, un petit cadeau du côté de ma famille maternelle. Quand les trois fées se sont penchées sur mon berceau, elles se sont sûrement dit " Tu seras belle et créative, mais aussi dépressive!".




Derrière l'écran
Pseudo: Midnight's warmth. Âge: Joker. Avez-vous des préliens?: Non. Comment êtes-vous arrivé ici?: Je le squatte depuis plus d'un an. Votre première impression: Je l'aime ♥️ Confirmez votre majorité : Oui, je suis vieille. Réserver votre avatar? :yup. Code du règlement : Ok by mee. Un dernier mot: Fudge.
Code:
[color=#0000ff]✘[/color]<b> Alexandra Park </b> — <i>Shaera Al Delkhalek</i>

   


Dernière édition par Wild Bird le Sam 23 Sep - 20:45, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easytarget.forumactif.org



you're the fire and the flood

situation : Marié à Jon Snow
activité : pilote de chasse
quartier : Soho, Londres
avatar : Priyanka Chopra
pseudo : WILD BIRD
crédit : WB + tumblr
mes têtes : j'en ai qu'une


MessageSujet: Re: Shaera Al Delkhalek   Dim 21 Mai - 19:02


   

   

   
   


Le harem et vous
Quel est votre point de vue sur le harem? Ah ce harem, c'est bien l'un des seuls endroits où je me sens chez moi. J'y ai ma place, mes propres quartiers, mes petites habitudes. Je ne dirais pas que j'ai l'habitude de me retrouver entourée d'esclaves et de voir des gens prendre leurs pieds en publique, mais au moins ici, tout le monde montre son vrai visage.

Ce sont mes cousins qui m'ont convier à venir voir de mes propres yeux leur petit paradis et c'est après avoir passé deux semaines que j'ai décidé de m'y installer. L'une de mes meilleures décisions de ma vie.

Dans la famille, chacun fait sa vie. Je ne connais que très peu "les maîtres de ce lieu", mais je les admire pour avoir eu l'idée de ce harem. J'avoue que je suis assez curieuse de cette histoire de jumeau.

Pour ce qui est des autres habitants, je dois avouer être assez mitigé, parce que bien que certains soient assez sympa, d'autres me laissent sceptique. Nous sommes tous pervers, mais à certains niveaux cela en est effrayant. Pour ce qui est des esclaves, je ne suis pas du genre à montrer ma supériorité. La plupart savent leur place et cela donne une ambiance plutôt cordiale entre nous. Mais, si certains deviennent irrespectueux, je n'hésite pas à remettre les points sur les "i".

La race humaine est mauvaise, elle tue et s'autodétruit. Alors oui, peut-être que la vie de ses martyrs est parfois injuste, mais c'est la vie, la réalité. Faut faire avec et c'est tout. Alors non, je ne sens pas de l'injustice en voyant un homme fouetter son esclave, je m'occupe de ma vie à la place.
bdsm

& Co
Dominance et soumission, on retrouve cela partout tant bien dans notre vie professionnelle que personnelle. Bondage et discipline, ça s'apprend, mais cela ne veut pas dire que tout le monde est doué pour cet art. Je ne l'ai pas étudié comme d'autres ont sûrement dû, mais j'ai appris certaines techniques grâce à de bonnes rencontres et certains livres. J'aime jouer les dominantes, comme j'aime me soumettre, mais à certaines conditions. Laisser un homme me montrer de quoi il est capable, qu'il est un alpha.
je suis

intermédiaire
j'aime la

Dominance & soumission


Votre histoire
Cela m'a réveillé en plein milieu de la nuit. Pourtant, c'était un bruit sourd, tel le son d'un objet lourd qui tombe sur un tapis. Surprenant, quand on sait que je dors comme une marmotte en pleine nuit d'orage. Peut-être était-ce mon sixième sens, si cela existe vraiment ou un coup de chance, un putain de coup de chance. Mon corps ne demandait qu'à rester sous les couvertures douce et chaude, mais pourtant, pourtant, je m'étais levée, tout comme les poils sur mes bras au contact de mes pieds contre le sol froid. Quelle idée de passer la fin de l'année dans les Alpes ! Cela aurait été tout aussi bien en Australie, mais non mes parents avaient choisit la France et son climat tempéré. J'avais détester la neige dès les premiers contact des flocons sur mon visage.

Je pouvais entendre les ronflements constant et imperturbable de mon père de l'autre côté de la pièce. Comment ma mère pouvait dormir avec ses bruits étaient pour moi digne d'un mystère. Me connaissant, l'envie de l'étouffer avec son oreiller m'aurait traversé l'esprit et peut-être même poussé à l'acte, sous la folie. A part ce bruit des plus détestables, le chalet était silencieux, trop silencieux.

Mes petits normalement si faible me paraissaient si lourd contre le parquet en bois et ma respiration bien trop forte. C'était la peur sûrement, cette même peur qui en temps normal vous pétrifie au lieu de vous poussez à avance vers le danger. Après tout, toutes les gamines de six ans fuient et se mette à pleurer quand quelque chose les effraie, mais encore, je n'étais pas comme elles. A six ans, je me battais avec qui conque me cherchait des noises, A vrai dire, faire pleurer les garçons était un de mes hobbies favoris.

Alors, je m'étais avancé, j'avais un pied devant l'autre, jusqu'à atteindre la porte de ma chambre. Je l'ouvris sans attendre, mais je restais immobile et silencieuse, à l'écoute du moindre bruit. Rien, aucun son étrange, aucune ombre mystérieuse, rien. La lumière de ma lampe de chevet éclairais légèrement le couloir, juste assez pour me guider et éviter de me cogner. Nous venions tout juste d'arriver en France et la maison ne m'était donc pas assez familière pour que je puisse marcher dans le noir. J'étais à peine entrée dans le salon, quand l'écho d'un nouveau bruit arriva jusqu'à moi. Je restais immobile sur place, le temps que mes yeux s'adaptent à l'obscurité. Sauf que j'avais mis trop de temps et quand un nouveau bruit se fit entendre juste derrière moi, c'était déjà trop tard. La lame du couteau était si froide comparer à sa main gantée contre ma bouche. Une gamine aurait déjà tentée de crier, tout en tentant de se débattre avec ses petits points. Sauf que comparé à elle, j'avais un garde du corps qui m'avait appris ce qu'il fallait faire dans ce genre de situation. Bien que c'était la première fois, que je me retrouvais en danger. Ne croyez pas que, je n'étais pas effrayer. Je pense que si je n'avais pas été au toilette, avant d'aller me coucher, il y aurait déjà eu une flac autour de mes pieds.

Je l'avais mordu, alors que les premières gouttes de sang avaient coulé, mettant toute ma force dans les muscles de ma mâchoire pour encore plus de dégât. C'est lui qui a foutu sa mission en l'air, en criant et en me jetant à terre pour défaire sa main de mes petites dents pointus. Et, c'est là que Callahan est arrivé et c'était bien la première fois que je ne le voyais pas dans son uniforme. A peine entré dans le salon, qu'il tira sans aucun problème et d'une précision affligeante en pleine tête. J'aime mon paternel, mais Callahan m'apportait le confort et l'assurance que mon père ne me donnait pas. Callahan ne me traitait pas comme une gamine, ni comme une princesse. Il m'a « élevé » pour être une femme forte qui n'a besoin de personne pour se défendre.

   


Dernière édition par Wild Bird le Sam 23 Sep - 21:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easytarget.forumactif.org



you're the fire and the flood

situation : Marié à Jon Snow
activité : pilote de chasse
quartier : Soho, Londres
avatar : Priyanka Chopra
pseudo : WILD BIRD
crédit : WB + tumblr
mes têtes : j'en ai qu'une


MessageSujet: Re: Shaera Al Delkhalek   Lun 29 Mai - 21:44


Braeden

O'Connell
Identité
Nom :O'Connell, un nom de famille assez commun en Irlande. (Négociable, tant que cela reste Irlandais) Prénom(s) :Braeden, cela se prononce Brai-den. Je trouve qu'il va plutôt bien au visage de l'acteur. Mais si celui-ci ne vous plait pas, il y a toujours moyen de le changer. Surnom(s) : Il n'en a pas vraiment, mais les gens ont tendance à l'appeler par son nom de famille. Age : La trentaine Date et lieu de naissance :Irlande du sud, n'importe quelle grande ville. Pour ce qui est de la date, c'est au choix, tant qu'elle colle avec l'âge demandé. Origines : C'est un Irlandais pur souche. Etat civil : Célibataire, veuf ou bien divorcé. Il n'est pas pour autant père de famille. Orientation sexuelle : Hétéro. Préférence sexuelle : C'est un dominant. Qualités :Brave, protecteur, battant, charmeur, courageux Défauts :Grande gueule, sarcastique, sang-chaud, borné, sadique, ironique, brute.Statut au sein de l'harem :Garde personnel de Sheara Al Delkhalek Métier/occupation :Il n'a pas fait de grande étude, s'engageant dans l'armée à peine sa majorité passée. Il a quand même bien évolué dans l'armée, sans pour autant monter de grade en grade. C'était un soldat fait pour le terrain. Célébrité :Eoin Macken.
je suis

LIBRE
Histoire
Je laisse libre l'histoire entière de Braeden, il vous faudra cependant prendre en compte les quelques points qui suivent. Smile

-Il a donc débuté l'armée dès sa majorité, ne perdant pas le temps avec les études.
-Il a passé une dizaine d'année dans les rangs, avant d'être mise à pied. D'un côté, il s'y attendait après tout frapper son sergent chef est loin d'être pardonnable.
-Braeden continue sa vie en travaillant dans le pub d'un de ses amis en tant que Barman, sauf que cela ne rembourse qu'à peine ses factures. Heureusement pour lui, l'un de ses anciens camarades d'arme, le fait rentrer dans des combats de boxe pas très légaux. Avec son expérience  en tant que militaire, il se débrouille plutôt bien.
- Il y a quelques mois, un homme qu'il n'avait pas vu depuis des années refait surface dans la vie de Braeden. Son ancien sergent, le même à qui il a pété le nez quelques années auparavant. Celui-ci lui fait une offre, reprendre sa place comme garde du corps auprès d'une tête royal. C'est un homme comme lui dont il a besoin pour cette tâche. Quelqu'un qui n'a pas peur de mourir et qui s'y connait en protection.


Liens
Shaera Al Delkhalek
Garde personnel
Elle le rend fou, non pas simplement par son physique. Non, elle arrive à le rendre littéralement fou avec sa façon de lui parler et de paraître. Il vient de débarquer dans la vie de la jeune femme, ne comprenant que trop tard dans quel pétrin, il vient de se mettre en acceptant cet emploi qui lui promettait, un travail stable et une bonne paie à chaque fin de mois. H24 avec cette femme, il est clair que cela risque de faire pas mal d'étincelle, surtout que, plus l'irlandais est forcé de côtoyer Shaera, plus il n'a qu'une envie, s'occuper bien plus personnellement de son cas. Sauf que c'est elle le boss et la jeune femme prend un malsain plaisir à le lui rappeler. Vaut mieux ne pas être autour d'eux, le jour où cela va éclater.

   


Dernière édition par Wild Bird le Lun 12 Juin - 20:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easytarget.forumactif.org



you're the fire and the flood

situation : Marié à Jon Snow
activité : pilote de chasse
quartier : Soho, Londres
avatar : Priyanka Chopra
pseudo : WILD BIRD
crédit : WB + tumblr
mes têtes : j'en ai qu'une


MessageSujet: Re: Shaera Al Delkhalek   Lun 29 Mai - 21:45





Scénario
Information
Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de lire mon petit scénario. ♥ Comme vous avez pu le voir, beaucoup de chose sont libres, parce que je veux que vous vous appropriez totalement le personnage.

Pour ce qui est de l'avatar, celui-ci n'est pas négociable, Eoin MacKen est parfait pour ce rôle. ♥

Au niveau de l'écriture, je préfère la qualité à la quantité et aussi une plume qui soit au même niveau que la mienne afin que le rp soit fluide et motivant. Vous pouvez voir de quoi je suis capable en regardant mes rps sous Reaven ou William.

Au niveau de la relation entre Braeden et Shaera. Je vous donne la couleur tout de suite, ça sera un lien love, mais cela n'arrivera pas en à peine trois rps, oh que non! Braeden pourra donc très bien avoir des aventures avec d'autres membres, mais une fois qu'il seront "ensemble", les deux seront fidèles à l'autre.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easytarget.forumactif.org

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Shaera Al Delkhalek   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shaera Al Delkhalek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Easy Target :: women-